Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
M.R.T.C INFINITY

M.R.T.C INFINITY

Menu
Batman Begins : Septième partie

Batman Begins : Septième partie

Batman Begins : Septième partie
Batman Begins : Septième partie
Secourir et protéger

A son réveil, son majordome Alfred souhaite un joyeux anniversaire à maitre Bruce, qui fête ses trente ans. Désormais sur pied après avoir risquer sa vie contre un ennemi de taille, il reçoit la visite de son amie d'enfance Rachel. La jeune femme ne disposant pas assez de temps pour participer à son anniversaire, lui offre un petit cadeau.

Retenu par son travail, elle apprend que son chef, le procureur Finch aurait disparu, mais un autre contretemps vient de se produire, lorsqu'elle reçoit un appel, lui informant sur le transfert de Falone en asile d'Arkham. C'est la goûte d'eau qui fait déborder le vase, Rachel est plus que remontée dans cette nouvelle affaire, envisagé par Jonathan Crane.

Batman Begins : Septième partie

Témoin de l'appel téléphonique, Bruce se prépare à la catastrophe qui pourrait s'abattra sur Rachel. Elle prend la route vers la psychiatrie, tandis qu'il ouvre son cadeau d'anniversaire. L'objet qui lui rappelé leur jeu, ils n'avaient que huit ans.

Il n'y a plus de temps à perdre, maitre Wayne demande à son majordome de faire patienter les invités qui doivent arriver d'une minute à l'autre. Il joue les trois fausses notes de piano pour ouvrir la bibliothèque qui mène à la bat-cave, pour endosser son costume.

Sous la base souterraine de la tour Wayne, Richard Earle rend visite à Lucius Fox pour obtenir des informations sur le dispositif qui avait été volé. En pleine préparation sur la fabrication en série de l'antidote contre les effets du gaz hallucinogène, il décrit tout les détails de cette arme chimiquement dangereuse.

Auparavant Earle avait fait fusionner les services de Lucius avec les archives. Pour conclure cette discussion, Richard prend la décision de le renvoyer sur le champs. Rachel Dawes est sur les lieux, constatant la chute psychotique si mystérieuse de Falcone, avant même d'être juger devant le tribunal.

Batman Begins : Septième partie

Cet entretien auprès du Dr Crane se termine dans une pièce où sont fabriqués les médicaments, au sous-sol de l'asile. Elle fait la découverte inouïe démontré par le responsable de cette monstrueuse idée de folie.

Elle revient sur ses pas dans la précipitation pour échapper aux mains du coupable vers l'ascenseur. Rachel est retrouvée coincer à l'étage, sous le contrôle de l'épouvantail. Faisant d'elle, sa nouvelle victime, elle est aussi vite transportée dans cette salle, au milieu des gangs.

Ignorant qu'ils étaient mis sous écoute, Batman en est parvenu jusqu'à elle. Sa présence ne tardera pas à faire de l'ombre dans cet endroit maudit. Il entreprend de couper le courant pour en faire trembler les hommes de Crane.

Toute l'équipe sait qu'il est quelque part dans la pénombre, Crane est à la fois fasciné et retenter de rejouer à ce petit jeu. Il doit interagir au plus vite, avant que Rachel ne sombre dans la paranoïa. Il se montre sans attendre et déjoue tous les hommes de mains présents, pour s'occuper une fois pour toute de l'épouvantail.

Batman Begins : Septième partie

S'apprêtant à relancer un nouveau gazage contre l'homme masqué, il est rapidement maitrisé, lui renvoyant le produit contre sa faveur. Ne restant plus qu'un homme déchu de sa propre experience, il ressentit à son tour des hallucinations.

"Ton médicament, tu n'y as pas gouté", les effets indésirables se sont traduit par des troubles de la vision, l'imaginant mi-homme mi-chauve-souris. Batman veut savoir pour qui il travaille, Crane prononce le nom de Ra's al Ghul.

Jugeant impossible, et considérer mort depuis longtemps, il lui repose la question. Mais les réponses de Crane se divergées sur autre chose, plongé dans la démence. Au même moment, des sirènes de polices retentissent, Batman abandonne sa proie et emmène Rachel avec lui.

Batman Begins : Septième partie

Toute les unités sont en place, prêtes à ouvrir le feu. Ils encerclent le périmètre, Gordon et Flass analysent la situation, Jim prend les devants et fait diversion avant l'arrivé du SWAT. Il pénétre dans l'enceinte du bâtiment, les SWAT arrivent aussitôt, aussitôt en action, il entrent à leur tour.

Gordon est repéré par son bras droit , propulsé avec lui dans les airs pour gagner du temps. Il retrouve la juge Rachel Dawes dans un état critique, un médecin ne serait envisageable. Pour anticiper, il lui demande de la faire descendre et de le rejoindre en bas de l'immeuble.

Batman appel aux renforts à l'aide d'un signal sonore, un bruit se manifeste curieusement, attirant les chauve-souris. Par leurs agitations, elles brisent les fenêtres vitrées et progressent à toute allure vers les ouvertures pour atteindre la cible.

Batman Begins : Septième partie

La force de leurs ailes ont permis à leur maitre de retenir toute les équipes dans la confusion. Il lance l'émetteur, concentrant un nuage de rongeurs volants, il tombe à pic à l'aide de sa cape déployante.

Il retrouve le sergent Gordon, pour venir la récupérer et prendre le chemin vers sa résidence secrète. L'opération est une course contre la montre, il tentera de tranquilliser Rachel, le temps s'évader d'une course poursuite infernale. Les dégâts sont considérables pour emprunter les rues de Gotham, de toit en toit, et prendre des raccourcis.

Il prend le contrôle de l'éclairage public, éjecte des explosifs sur la route pour faire perdre la face aux véhicules de police qui le traquent. La vitesse et les secousses de la bat-mobile entraine Rachel dans l'agonie, perdant connaissance avant même d'être propulser pour atteindre les chutes d'eaux, donnant accès à la bat-cave.

Arrivé sur les lieux, il court immédiatement chercher l'antidote, puis l'administre dans l'espoir de revenir à elle. Retour à l'asile, les experts analysent le tau du composé hallucinogène. Le sergent Gordon apprend que l'eau en est arrivée à saturation, une raison de faire appel au Dr Crane pour un interrogatoire.

A son réveil, Rachel contemple les grottes couverte de chauve-souris. Allongée sur une table d'opération, l'homme masqué été à ses côtés pour apaiser ses inquétudes en justifiant son empoisonnement. Il lui demande une faveur, pour transmettre l'antidote à Gordon, la deuxième étant pour la fabrication en série, avant de lui administrer un sédatif.

De retour au manoir, son majordome Afred fait le reproche de toute ces action pouvant mettre en péril l'héritage de la famille Wayne. Il met en cause son monstre dans la crainte de le voir disparaitre à jamais, l'unique héritier. Maitre Bruce se veut rassurant dont sa seule priorité, était de sauver Rachel, en lui donnant l'ordre de la raccompagnée jusqu'à chez-elle.