Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
M.R.T.C INFINITY

M.R.T.C INFINITY

Menu
Batman Begins : Troisième partie

Batman Begins : Troisième partie

Batman Begins : Troisième partie
Batman Begins : Troisième partie
Conscience et devoir

Bien avant de se soumettre à l'apprentissage proposé par Ducard, Bruce est de passage pour participer à la séance du procès, et faire reconnaitre la lâcheté du criminel, accusé d'avoir tuer ses parents, lorsque Wayne n'était encore qu'un enfant.

Chaque mots évoqués de l'assassin Joe Chill (Richard Brake), sont traduit par une profonde peine dont il reconnu les faits. Bruce retenait sa main, il quitte la salle avec une arme à feu. Il l'attend silencieusement à la sortie de l'audience dans le couloir, pour se préparer à ouvrir le feu et venger ses parents.

La scène qu'il attendait depuis toujours va se produire d'une autre façon. En quittant la salle, Joe Chill se trouve confronté à ses derniers instants. Une inconnue se précipite sur lui, envoyer par Falcone, le parrain du grand banditisme, mettant fin à la vie de l'ennemi juré de Bruce Wayne.

Batman Begins : Troisième partie

Ne sachant plus faire le lien entre la vengeance et la justice, Rachel (Katie Holmes) lui ouvre l'esprit en démontrant le visage masqué souterrain de Gotham. Falcone (Tom Wilkinson) devient insaisissable, en faisant prospérer sa domination sur la pauvreté, car tout ce que ses parents ont combattu se volatilisent, faisant oublier le symbole de la ville.

Bruce réalise son effroyable erreur lorsqu'il présenta l'arme de sa vengeance sous les yeux de sa meilleure amie. Une grande désolation et beaucoup de regrets que Rachel n'avait acceptée. Désormais, il sait ce qu'il lui reste à faire, il se débarrasse de l'arme en jetant sur le quai, et se rend immédiatement sur les lieux pour rencontrer l'homme si intouchable.

Il débarque dans le restaurant précipitamment, aussitôt retenu et contrôler par les hommes de main. Parole contre paroles, Falcone utilise des mots si blessants et le menace aussi nécessaire que Wayne tient sur ses épaules. Après quelques échanges, les complices le met à la porte, ordre de Falcone.

Bruce choisit de s'effacer de Gotham, détruisant ses papiers d'identité par le feu. Il fait don de son manteau à un vieil homme sans toit (Rade Serbedzija), pour l'échanger contre le sien. Les mots de Rachel vont le conduire vers une autre voie, la voix de la justice.

Son voyage vers l'Asie sera le prix de sa clandestinité, essayant de trouver refuge à l'abris des contrôle de douanes. Le devoir de justicier n'était encore suffisamment au point, mais avec le temps cela viendra.

Jusqu'au jour où il fera la rencontre de l'homme si mystérieux en contrepartie d'un enseignement sur le chemin de la ligue des ombres. Mais tout devoirs méritent réflexion.