Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
M.R.T.C INFINITY

M.R.T.C INFINITY

Menu
Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Nous atteignons la troisième partie de notre sélection cinématographique paru en 2004. Nous vous proposons quatre films en quatre genres : romance, dramatique, thriller et fantastique.

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

La plus belle victoire

Une nouvelle victoire pour l'actrice Kirsten Dunst qui revient quelques mois après le film événement Spiderman 2, le 14 juillet 2014. La plus belle victoire est signé Richard Loncraine, voyant sa sortie en France, le 20 octobre 2004, avec la participation de Paul Bettany, connu pour la voix de Jervis la trilogie Iron Man et Avergers.

C'est la grande compétition de tennis pour le Tournoi de Wimbledon, où s'affrontent les plus grands tennisman. Peter Colt (Paul Bettany) est dépassé par sa carrière professionnelle, pour lui, faire face à un adversaire n'a plus de secret, il connait par-cœur les gestes des uns et des autres. Le joueur de tennis se trouve lui-même confronté entre un jeu de pile ou face.

Mais un beau jour, il fait la rencontre de Lizzie (Kirsten Dunst), une joueuse de tennis, poussé par son père Dennis Bradbury (Sam Neill), pour remporter toute les victoires sans exception.

Une erreur de rencontre va bouleversé leurs destins, en pleine cœur du tournoi de Wimbledom.

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Le second long-métrage du réalisateur originaire de France, Michel Gondry, lance en 2004, "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" plongeant Jim Carrey dans un rêve profond n'étant qu'illusion.

Sorti le 6 octobre dans les salles, autour d'un casting réunissant Kate Winslet, Mark Ruffalo, Kirsten Dunst et Elijah Wood.

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire

D'après l'œuvre littéraire de Lemony Snicket, Brad Silberling réalise plus vrai que nature, Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, sorti le 22 décembre 2004 en France.

Trois orphelins sont les derniers héritiers d'une noble famille, les Baudelaire. Père et mère n'ont pas survécu à l'embrassement de leur manoir, seuls leur enfants ont été épargnés par les flammes de l'enfer. Mais cet enfer s'éternisera de nouveau, face au Comte Olaf (Jim Carrey).

Désapprouvés, les Baudelaire n'ont aucune chance d'échapper à se qu'il les attendent, mais leurs intelligences vont leur permettre d'éviter la malchance qui les entourent.

Laissez-vous guider par la voix narratif de Bernard Gabay relativement connu pour le doublage en français de la voix de Robert Downey Jr.

Rétrospective de 2004 : les films de cinéma - partie 3/9

Fenêtre Secrète

Ne vous attachez pas trop à écrire une histoire, elle pourrait vous jouer des tours. Voici Fenêtre Secret, basé sur le roman de Stephen King, et réalisé par David Koepp.

Johnny Depp incarne un écrivain, Mort Rainey sous une double-identité. Son roman "Fenêtre Secret" est dans le collimateur de John Shooter, en personne, l'accusant d'avoir repris son livre. Mort désire en savoir davantage, pour obtenir des preuves. Harcelé jour après jour, il devient de plus en plus nerveux et frustré, voyant des choses qu'ils n'ont jamais existées. Il se hisse lui-même dans la peau de son personnage. Tout lui semble réel

Ce long-métrage succède à "Dream Catcher" paru un an plutôt, en 2003.