Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
M.R.T.C INFINITY

M.R.T.C INFINITY

Menu
Cinéma : Les Noces Funèbres

Cinéma : Les Noces Funèbres

Cinéma : Les Noces Funèbres

A quelques pas du jour de la Toussaint, entre 31 octobre, entre l'Angleterre et l'Amérique, et le 1er novembre en Europe. Ce film d'animation vient rappelé les valeurs de la disparition des êtres qui se sont éteint.

Après le succès de "L'étrange Noel de Monsieur Jack", onze ans plus-tard, Tim Burton remet les pieds sur l'étrier, en adaptant son nouveau chef d'oeuvre sorti le 19 octobre 2005, en France, dans "Les Noces Funèbres".

Dans un hiver glaçant où tout est frigorifiant, deux familles s'apprêtent à faire marier leur enfants de justesse, Victor et Victoria. Mais les indiscrétions du futur époux Victor, est un véritable malheur aux yeux des deux parties, et bien plus intrigant au regard Pasteur Galswells (Christopher Lee).

Le mariage ne pouvant se faire dans de bonnes conditions, Victor devra renouer ses efforts pour prononcer son serment sans hésitation. Désespéré, le jeune-homme s'oblige à répéter plusieurs fois les mots, mais rien y est fait.

De l'autre côté du village, dans une forêt dégageant des frissons, entre la bague dans ce tronc très comparable à un bras de femme, et pour la première fois, le serment venait d'être récité sans un défaut de prononciation.

Par enchantement, il réveille le fantôme d'Emily..

Sous les décors

Dans "Les Noces Funèbres", Johnny Deep et Helena Bonham Carter sont les principales voix originales de ce long-métrage d'animation créer à partir d'image après image. L'histoire les rassembleront et partageront des liens, jusqu'à ce que Victor comprenne la mystérieuse disparition de jeune-femme Emily.

La bande-originale du film a été soutenu musicalement par le plus fétiche des compositeurs de Tim Burton, Danny Elfman. Comme pour "L'étrange Noel de Monsieur Jack", le chef d'orchestre s'est prêté pour les chants, lors des scènes de comédies musicales en plus des partitions de musique. Ces chansons amène le téléspectateur à raisonner sur le passé de chaque personnages.

Même si l'animation ne peut pas toujours plaire aux téléspectateurs, les personnages créer à l'image de Burton, fait renaître les sombres décors, par delà, c'est le sens de l'histoire qui se prête au jeu.